Stop smoking background with broken cigarettes and tobacco

C’est plutôt difficile d’arrêter de fumer !  C’est pourquoi il existe plusieurs produits mis à la disposition des fumeurs pour les aider à quitter leur mauvaise habitude.  Je peux vous en présenter quelques-uns.

Si vous préférez vous sevrer par vous-même, il y a quelques trucs « maison » approuvés par des gens que je connais personnellement, qui les ont expérimentés avec succès pour mettre fin à leur tabagisme.  Commencez donc par arrêter une date précise de cessation, de préférence un jour de semaine ordinaire plutôt qu’une journée de congé.  Cela vous aidera en effet à intégrer une nouvelle habitude dans votre routine et ainsi, à normaliser l’absence de cigarettes dans votre vie.  Fixez-vous ensuite des objectifs progressifs.  Par exemple : « Je vais essayer de ne pas fumer durant une semaine. » Cette semaine atteinte, redonnez-vous un autre objectif, plus long cette fois. Et vous pourrez remarquer tous les progrès que vous faites !

Si vous préférez vous faire aider par un produit, en voici quelques-uns qui ont fait leurs preuves :

La gomme.  Contenant une certaine dose de nicotine, la gomme apaise les symptômes de manque associés au sevrage.  Ainsi, petit à petit, vous en mâcherez de moins en moins et au bout d’un certain temps, vous finirez par en arrêter complètement l’usage.

Le timbre.  Lui aussi contient de la nicotine.  Vous le collez n’importe où sur votre corps (au bras, à l’épaule, au dos, etc.) et sa nicotine se diffuse dans votre organisme pour apaiser votre dépendance.  Le nombre de milligrammes de nicotine varie selon les timbres.  Plus vous avancez dans votre cheminement vers l’arrêt total de fumer, moins les timbres contiennent  de nicotine.

Les pastilles peuvent également aider à arrêter de fumer.  Fonctionnant selon le même principe que la gomme et les timbres, elles fondent dans la bouche un peu à la manière d’une pastille contre la toux, diffusant progressivement leur nicotine.

Évidemment, je passe outre à toute une gamme d’autres produits comme les médicaments d’ordonnance, les vaporisateurs, l’hypnose, l’acupuncture, etc, qui peuvent aussi être utiles.

Quelle que soit la stratégie que vous adoptez pour arrêter de fumer, ça se peut que vous fassiez une rechute… Oui, oui, une rechute.  Il faut bien se dire les vraies choses : il n’est pas rare que les fumeurs connaissent quatre ou cinq tentatives infructueuses avant de parvenir à arrêter pour de bon.  Que voulez-vous, le tabac c’est une drogue dure, donc pas facile de s’en défaire !

Mais gardez espoir.

L’important, c’est de ne jamais arrêter de vouloir arrêter !  Car un jour, enfin, le cerveau du fumeur assimile le message.  Et alors, sa volonté d’en finir parvient invariablement à prendre le pas sur sa dépendance au tabac.  Bingo !  Le sevrage à la nicotine réussit.

À propos de l'auteur

Sophie-Rose Desgagné

Chaudière-Appalaches

Mon nom est Sophie-Rose Desgagné, je demeure à Charny et je vais à l’école secondaire L’Aubier à Saint-Romuald, dans Chaudière-Appalaches. Quand j’ai su les conséquences de la cigarette sur la santé, j’ai aidé mon père a arrêté de fumer. J’aimerais bien pouvoir faire la même chose avec les jeunes de mon âge qui sont tombés dans le piège du tabac.

Commentaires