Colors Jumping

Salut à toi, jeune ami qui lit ce billet !

Comment vas-tu ?  J’espère que tu vas bien et que tu passes une belle fin de vacances !

Alors, dis-moi… Quel âge as-tu ?  Tu dois être au début de l’adolescence ? Ou au milieu, non ?  À la fin peut-être… ?

Bon, si je suis là à te parler aujourd’hui, c’est pour te dire quelque chose d’important. Probablement qu’on a déjà dû t’en toucher un mot mais comme c’est essentiel d’en savoir le plus possible sur son ennemie, je ne mâcherai pas mes mots.

D’abord, on ne touche pas à la cigarette !  OK ?  Même pas pour essayer, même pas par curiosité, même pas pour le fun, même pas pour faire comme les autres et surtout pas pour faire partie de la gang. Parce que la grande gang des ados, elle ne fume pas au Québec (un peu plus de 87 % sont non-fumeurs !)

Tu connais sûrement certains effets secondaires de la cigarette, mais dis-toi bien que c’est encore pire que tu le crois parce qu’un fumeur sur deux en meurt. Rien de moins.

Vite devenu une obsession, tu ne pourras plus te passer du tabac même si sa consommation, entre autres méfaits, change ta voix, altère ton goût, noircit tes poumons, tue tes performances et handicape ton portefeuille. Et là, je ne te parle évidemment pas du cancer, ni des autres maladies graves qui tuent le fumeur et son entourage à petit feu. Oui oui, son entourage, puisque lui aussi respire la fumée de cigarette du fumeur…

Tiens-tu à risquer leur vie pour ça ? Et la tienne ?

Un fumeur perd de 10 à 15 années de sa vie comparé à un non-fumeur.  Je sais, tu vas me dire que des années, on en a en masse devant nous et qu’en perdre 10 ou 15, c’est pas si grave que ça.  Eille, réveille !  C’est quasiment notre âge actuel.  Soustrais donc ces années-là de ta propre vie, pour voir… !

Alors, s’il te plaît, ne commence pas à fumer ! S’il te plaît, arrête si tu es déjà tombé dans ce piège.  Je veux te savoir heureux et en vie. Je veux te savoir plein d’allant et profitant pleinement de ces années qui t’appartiennent.  S’il te plaît.

Merci à toi, jeune ami qui a lu ce billet !

 

À propos de l'auteur

Élisabeth Bourassa

Côte-Nord

Je m’appelle Élisabeth Bourassa, je reste à Baie-Comeau, en plein coeur de la Côte-Nord, et je vais à l’école secondaire Serge-Bouchard. J’haïs la cigarette sans bon sens et j’aime mes amis ! Je veux donc m’arranger pour que les deux n’aillent pas ensemble !

Commentaires