Lots of questions

Et si… ?

Voici le témoignage de Marilou, une connaissance à moi qui a, enfin, accédé à la pleine liberté !

 » Cela fait 2 ans, 4 mois, 7 jours et environ 2 heures que je ne fume plus. Oui, oui, j’ai compté.  Quel sentiment de contrôle j’ai ressenti à la seconde où j’ai eu l’impression de reprendre les commandes de mon corps et de ma vie, c’est indescriptible !  Je me suis sentie libre à nouveau, ou presque.  Mon pauvre corps, je l’ai maltraité pendant des années, contre mon gré.  Déjà, après ma cigarette, j’avais le sentiment de m’être fait faire un lavage de cerveau (et non, je n’exagère pas).  Un besoin si pressant s’était créé dans mon centre de contrôle intérieur.  Une si petite chose était-elle capable de me briser ?  C’est là que j’ai eu peur…  Et si les gens changeaient leur perception de moi ?  Et si ma vie amoureuse était finie ? Et si, et si, et si.  En boucle, toute la journée.  SAUF quand je prenais ma pause du bureau pour aller fumer.  Plus je pensais, plus je fumais.  Plus je fumais, plus je m’en voulais. Ce n’est que lorsque mon entourage a réalisé que je me détruisais mentalement que j’ai fini par agir.

J’ai arrêté de fumer

Je me suis dit que j’allais arrêter de me torturer avec mes Et si ?  Mais j’avais tort.  Mes Et si ? se sont simplement transformés.  Et si t’en prenais un autre ?  Juste pour cette fois ?  Et si quelqu’un t’en offrait une, tu dirais quoi ?  Et si j’en avais besoin, de la cigarette ?  Encore une fois, à l’infini mon cerveau tournait de plus en plus vite.  Allais-je finir par arrêter ?  Je m’en voulais tellement d’avoir commencé et même d’avoir arrêté, car j’étais en manque.  J’étais perdue…

C’est quelques semaines plus tard que j’ai vu le réel changement.  Mes Et si ? étaient toujours là, mais beaucoup moins intenses.  Et honnêtement, ils ne me tourmentaient plus. J’étais heureuse, car je pouvais enfin répondre à l’un de mes Et si ?  Et si c’était vraiment la bonne décision, celle d’arrêter de fumer ?

La réponse est oui.  Je le sais, c’est la meilleure décision de ma vie !  »

 

Rejoins La gang allumée sur Facebook !

À propos de l'auteur

Valérie Dollo

Bas-Saint-Laurent

Je m’appelle Valérie Dollo. Je vis à Rivière-du-Loup et je fréquente l’école secondaire de Rivière-du-Loup, dans la région du Bas-Saint-Laurent. Moi, j’ai un proche qui fume encore. Je m’inquiète pour lui, pour sa santé. Je me dis que si je peux empêcher ne serait-ce qu’un seul jeune de commencer à fumer, j’aurai réussi quelque chose d’important.

Commentaires