child plays in an astronaut costume

Nous sommes en l’an 2025.  Je me réveille un beau matin, le soleil brille, un vent doux entre par une fenêtre et sors par l’autre.  Je suis heureuse, comblée de bonheur car je réalise peu à peu que j’ai fait une différence à ma façon au cours des 10 dernières années.

Le beau temps m’incite à aller prendre une marche dans mon quartier.  Je passe d’abord devant le parc où jouent des enfants qui respirent de l’air pur, sans fumée.  Je poursuis mon chemin vers l’école où j’ai passé tout mon secondaire, j’arrive en plein à l’heure de la pause.  Voilà que j’aperçois la vieille affiche de la section autorisée pour les fumeurs, toute usée par le temps, qui ne tardera pas à être retirée car le lieu est désert depuis un certain moment.  Et il le sera probablement à jamais !

Je continue ma marche et m’arrête prendre un café sur la terrasse de mon restaurant préféré.  Je remarque qu’en face, trois jeunes hommes travaillant au magasin prennent leur pause dehors. Vous vous dites qu’ils sont sortis fumer une cigarette avant de reprendre le travail ? Ce n’est aucunement le cas. Ils n’ont d’ailleurs jamais essayé le tabac, c’est quelque chose qui ne se fait tout simplement plus.  Ils profitent, simplement, du beau temps.

Je retourne chez moi juste à temps pour les nouvelles de midi.  Un reportage nous apprend que d’importantes diminutions du cancer du poumon et des maladies consécutives au tabagisme ont été enregistrées au Québec.

Ce soir, je ne peux m’empêcher de sourire en posant ma tête sur l’oreiller : nous avons enfin réussi, tous ensemble, à l’atteindre, cette génération sans tabac !

 

Rejoins La gang allumée sur Facebook !

À propos de l'auteur

Audrey MacWhirter

Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine

C’est moi, Audrey MacWhirter, je vis à Caplan mais c’est à Bonaventure que je vais à l’école Aux Quatre-Vents, dans la belle région de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine. Pour moi, le tabac c’est du poison, un point c’est tout, un poison qui tue lentement mais sûrement !

Commentaires