30juin2016_PasdetabacauCanada_SophieRoseDesgagne

Demain, c’est la fête du Canada !  Ce n’est pas qu’au Québec que nous la célébrerons, mais dans toutes les autres provinces aussi. Et si nous nous dirigions un peu vers le Nouveau-Brunswick pour cette fête nationale ?

Saviez-vous que la plupart des nouvelles mesures réglementant l’usage du tabac au Québec avaient déjà été instaurées au Nouveau-Brunswick ?  C’est en effet le 1er juillet 2015 que le gouvernement néobrunswickois a décidé de l’entrée en vigueur de ses mesures anti-tabac.  Cette province peut donc fêter deux événements demain !

Quels étaient-ils, ces règlements ?

Interdiction de fumer et de vapoter…

–  sur les terrasses et en toutes autres installations extérieures publiques où l’on sert de la nourriture ou de l’alcool, et à moins de trois mètres de celles-ci ;
–  à moins de neuf mètres des portes, des entrées d’air et des fenêtres d’endroits publics fermés et des lieux de travail intérieurs ;
–  sur les équipements de terrains de jeux pour enfants et dans les installations sportives situées dans des lieux publics extérieurs, ou à moins de 20 mètres de ceux-ci ;
–  sur les sentiers de marche et de course à pied situés dans des lieux publics extérieurs, ou à moins de neuf mètres de ceux-ci ;
–  à l’intérieur des limites des parcs provinciaux, à l’exception des emplacements de camping loués, des terrains de golf et des endroits désignés à l’intérieur du parc.

En ce qui concerne la vente de produits du tabac…

–  interdiction de vendre des cigarettes électroniques et des liquides à vapoter aux personnes âgées de moins de 19 ans ;
–  imposition d’une limite d’âge pour la clientèle des boutiques de vapotage et restrictions en matière de promotion ;
–  interdiction de vendre aux personnes d’âge mineur des accessoires de fumeurs, y compris le papier à rouler, les feuilles d’enveloppe, les filtres de cigarette, les fume-cigarette et les pipes, et obligation de les garder dissimulés ;
–  obligation de cacher à la vue de l’extérieur les étalages et les publicités situés à l’intérieur des tabagies et des boutiques de vapotage et interdiction de faire de la publicité à l’extérieur.

Alors, comme on peut le constater, certains points diffèrent de notre loi québécoise mais en gros, les deux se ressemblent. Évidemment, au Québec, alors qu’une majorité jubile, certains sont en désaccord avec le resserrement de la Loi concernant la lutte contre le tabagisme.  Êtes-vous de ceux-là ?  En ce cas, dites-vous que nous ne sommes pas les seuls à préserver la santé de la population en instaurant ce genre de mesures et que, finalement, ça en vaut vraiment la peine, d’un bout à l’autre du pays !

Alors, prenons donc le temps, tous ensembles, de célébrer la fête du Canada !

 

Rejoins La gang allumée sur Facebook !

À propos de l'auteur

Sophie-Rose Desgagné

Chaudière-Appalaches

Mon nom est Sophie-Rose Desgagné, je demeure à Charny et je vais à l’école secondaire L’Aubier à Saint-Romuald, dans Chaudière-Appalaches. Quand j’ai su les conséquences de la cigarette sur la santé, j’ai aidé mon père a arrêté de fumer. J’aimerais bien pouvoir faire la même chose avec les jeunes de mon âge qui sont tombés dans le piège du tabac.

Commentaires