terre_planètebleue

Demain, 22 avril, c’est le Jour de la Terre !  Une journée vraiment parfaite pour se remémorer à quel point nous devons prendre soin de notre planète si nous voulons continuer de l’habiter.  Comme nous le savons tous, ce n’est malheureusement pas notre plus grande force !  Certains des gestes que nous posons sont en effet nocifs pour l’environnement.  Un, en particulier : notre manière de traiter les produits du tabac.

Voyez vous-même.

Il y a environ 5 millions d’hectares de forêt qui sont détruites à chaque année pour fabriquer les papiers de cigarettes.  Sachez qu’une seule machine pour fabriquer des cigarettes utilise 6 kilomètres de papier par heure…  Or, ne l’oublions pas, les forêts sont les poumons de la terre.  Les gaspiller pour une consommation de tabac, elle-même tellement nocive, est une vraie aberration !

Rappelons-nous aussi qu’une fois allumées, les cigarettes dégagent plus de 7 000 produits toxiques, dont une bonne soixantaine TRÈS cancérigènes.  Une étude canadienne révèle que 11 milliards de cigarettes sont grillées chaque jour sur la planète, ce qui représente aux alentours de 127 314 cigarettes par seconde. Quand on sait que la fumée d’une seule cigarette pollue autant que 10 voitures diesel tournant pendant 30 minutes au ralenti, comment ne pas s’inquiéter pour notre pauvre planète ?

Et que dire des mégots !  Chaque année, environ 72 milliards de mégots (oui, oui, milliards…) sont éparpillés un peu partout dans la nature.  Or, les mégots de cigarette sont des déchets non biodégradables qui polluent les villes, les campagnes, la flore et la faune et, tout particulièrement, les milieux marins.  Est-ce que notre planète a vraiment besoin de ça ?

Autre chose dont la cigarette se rend parfois coupable, non seulement à l’égard de l’environnement mais  à celui des humains aussi : les incendies.  En forêt ou dans une maison, une cigarette mal éteinte peut provoquer un feu ravageur qui affecte l’environnement, détruit la flore et la faune et peut causer la mort d’êtres humains.

Vous ne pouvez pas dire qu’on ne la maltraite pas, notre malheureuse planète bleue ?

Vous, fumeur qui êtes en train de me lire, faites quelque chose.  Si vous ne pouvez arrêter de fumer tout de suite (ce qui serait mieux que tout !) ou même diminuer considérablement (ce qui serait pas mal non plus…), faites au moins attention à vos mégots.

À l’occasion de ce Jour de la Terre, chacun de nous devrait, à sa mesure et à sa manière, poser un geste ou entreprendre une action qui contribuera à la guérison progressive de notre belle planète.  Car à moyen et à long terme, c’est une question de vie ou de mort !

Intéressé(e) à voir le nombre de cigarettes consommées en cette seconde même sur l’ensemble de la terre ? Allez sur ce site et… attendez-vous au pire, parce qu’il y en a vraiment, vraiment beaucoup !

 

Rejoins La gang allumée sur Facebook !

À propos de l'auteur

Sophie-Rose Desgagné

Chaudière-Appalaches

Mon nom est Sophie-Rose Desgagné, je demeure à Charny et je vais à l’école secondaire L’Aubier à Saint-Romuald, dans Chaudière-Appalaches. Quand j’ai su les conséquences de la cigarette sur la santé, j’ai aidé mon père a arrêté de fumer. J’aimerais bien pouvoir faire la même chose avec les jeunes de mon âge qui sont tombés dans le piège du tabac.

Commentaires