15fevrier2016_BatmanetJoker-ValerieDollo

Batman et le Joker

Dans une ruelle sombre, on n’apercevait rien d’autre qu’un sourire mesquin aux dents plus que blanches, ainsi que deux yeux apeurés.  Le Joker avait encore frappé. Il essayait en effet d’amadouer une pauvre victime à s’immiscer dans la consommation de tabac.  Il lui disait comment ce lui serait profitable, qu’elle maigrirait, qu’elle aurait plus d’énergie, que ce serait même bon pour sa santé !  Toutes des fausses croyances, bien entendu, car le Joker n’avait pas peur de perdre toute crédibilité.  Pour recevoir du fric, le Joker se disait que ça valait la peine parce dans son monde, comme ça l’est parfois dans le nôtre, l’argent est plus important que la réputation ou même que la santé.  Sa clientèle mourrait, il lui fallait bien la renouveler… !

La pauvre victime allait accepter ce pacte alléchant quand soudain, Batman fit son apparition.  Arrivant juste au bon moment pour sauver la pauvre fille, le héros lui expliqua alors ce qu’était vraiment la cigarette, que ce petit bâtonnet blanc pouvait lui causer toutes sortes de maladies dont le cancer, qu’elle ne maigrirait pas grâce à lui et que c’était extrêmement nuisible pour sa santé.  Batman ajouta que le Joker était une personne méchante, sournoise et égocentrique, qui ne voulait que rendre les gens acccros à la cigarette pour faire ensuite des profits.   Le fait que les gens tombent malades et qu’ils en meurent lui importait peu, en autant qu’il ait toujours plus d’argent  Il était prêt à tout pour arriver à ses fins.  Pareil comme l’industrie du tabac !

À la fois sous le choc et soulagée, la jeune fille se réfugia dans les bras de Batman.  Le Joker compris que cette fois encore, le bien avait triomphé.  Pensant déjà à sa prochaine victime, il s’enfuit.  Pour sa part, Batman partit dans sa Batmobile, toujours aux aguets pour prévenir les mauvais coups du Joker et continuer sa prévention du tabagisme auprès de la population.  Il triomphe, lentement, mais sûrement.

Un peu comme Batman, les leaders La gang allumée sont là pour guider les jeunes afin qu’ils ne tombent pas dans le piège des industries de tabac. Comme on dit, le bien triomphe toujours et La gang allumée poursuit son combat.  D’ici à neuf ans, on va l’avoir, notre génération sans tabac !

 

Rejoins La gang allumée sur Facebook !

À propos de l'auteur

Valérie Dollo

Bas-Saint-Laurent

Je m’appelle Valérie Dollo. Je vis à Rivière-du-Loup et je fréquente l’école secondaire de Rivière-du-Loup, dans la région du Bas-Saint-Laurent. Moi, j’ai un proche qui fume encore. Je m’inquiète pour lui, pour sa santé. Je me dis que si je peux empêcher ne serait-ce qu’un seul jeune de commencer à fumer, j’aurai réussi quelque chose d’important.

Commentaires